C’est sous le thème de la Laiterie Granger que le Musée du Haut-Richelieu présentera, du 18 mai au 3 septembre 2017, une rétrospective de l’histoire de cette entreprise locale. Connue tant pour son lait, sa crème et son fameux lait au chocolat Vi-Co, la Laiterie Granger, située au 165, rue Bouthillier, est gravée dans la mémoire des Johannais.

Fondée en 1921, la compagnie innove au cours des années, en devenant un véritable chef de file en matière de distribution de lait puis de crème. Le fondateur, Louis-Philippe Granger, se soucie énormément de la qualité de son produit. Avant même que cela ne devienne obligatoire, il instaure la pasteurisation dans son processus d’embouteillage du lait, devenant l’une des premières laiteries du Québec à l’utiliser.

Malgré la crise économique et la Deuxième Guerre mondiale, la Laiterie Granger Frères réussit à prospérer et s’agrandit sans cesse, accroissant sa superficie et diversifiant ses produits. Elle produit notamment du lait en poudre qui est vendu à la compagnie Kraft Foods. Le yogourt s’ajoute ensuite à son importante gamme de produits.

Au cours de ses 50 ans d’existence, la Laiterie Granger a su gagner la confiance de la population et de ses employés, privilégiant une approche familiale. La Laiterie est rachetée par la Laiterie Samoisette en 1972. Celle-ci continue à vendre la marque Granger, signe de renommée et de qualité.

Toute la population est invitée au vernissage de cette importante exposition le jeudi 18 mai 2017 à 17 h. De nombreux membres de la famille Granger seront présents. La Laiterie Granger : l’œuvre d’une vie tiendra l’affiche au Musée du Haut-Richelieu jusqu’au 3 septembre 2017.

Coût pour visiter l’exposition : 5 $