La propriété sise au 280, chemin Évangéline est une charmante petite maison de tradition québécoise, caractérisée par un corps de logis de petites dimensions et une toiture à deux versants droits. En raison de cette appartenance stylistique, nous croyons que cette maison aurait été construite dans la seconde moitié du XIXe siècle.

Cette propriété se démarque à la fois par sa facture modeste et son état d’authenticité remarquable. En effet, ce petit corps de logis flanqué d’un volume annexe a conservé, malgré les années, ses composantes originales telles que le parement extérieur en bardeaux de bois, sa couverture en tôle, ses fenêtres à battants et sa porte à panneaux. Sa monochromie dissimule presque totalement ses seuls éléments décoratifs, soit ses planches cornières et ses chambranles sculptés.

De toute évidence, cette petite habitation témoigne d’un type architectural traditionnel québécois développé en milieu rural. Malgré le fait que son architecture ne se démarque pas dans son environnement immédiat, cette maison est remarquable par son état de conservation, ce qui fait d’elle un élément important du patrimoine de L’Acadie.