Chargement Évènements

« Retour

Exposition de Luc Fortier et d’Anne-Marie Bélanger

24 juin - 1 août

Gratuit

    

Les Amis de Trinity, en collaboration avec la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, vous invitent à venir découvrir deux artistes dont l’œuvre, très différente l’une de l’autre, suscite tout autant la réflexion. Au Centre d’art, Luc Fortier vous présente Visages d’Afrique tandis que dans la Maison Epiphany, Anne-Marie Bélanger expose ses Paysages filés. Ces artistes sauront vous toucher et vous faire voir le monde autrement. Il sera possible de voir leurs œuvres au Domaine Trinity du 24 juin au 1er août 2021, du jeudi au dimanche de 11 h à 17 h.

Luc Fortier est né et réside à Montréal. Artiste autodidacte, il a fait plusieurs expositions au Québec, notamment à la galerie Carte Blanche à Montréal et au Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire; il a également exposé dans plusieurs pays d’Europe. M. Fortier se dit fasciné par le genre humain et a été frappé de constater que les individus, presque identiques au niveau génétique, sont néanmoins fort  différents au niveau morphologique. Ce qu’exprime cette différence, qu’il s’agisse de l’essence même de l’âme, ou encore d’une pensée, d’une sensation ou d’un moment d’intimité, il tente de le capter sur la toile par un choix de couleurs et de textures. Dans ses portraits, il met l’accent sur la qualité particulière du regard.  Pour ses plus récentes toiles, une série intitulée Visages d’Afrique, l’artiste s’est servi d’acrylique étendu à la spatule pour créer un effet mosaïque aux couleurs vives. Avec sa seule spatule, il parvient à former une image composée de touches de forme rectangulaire, superposées et orientées de façon essentiellement aléatoire. C’est l’influence du peintre impressionniste français Serge Labégorre qui a conduit M. Fortier à se consacrer au corps humain et aux portraits, et l’a amené à intégrer à son œuvre le degré d’abstraction qui est au cœur de sa nouvelle approche mosaïste.

Anne-Marie Bélanger est une artiste montréalaise, diplômée de l’Université Laval, qui enseigne actuellement les arts aux élèves du primaire. Au cœur de sa production artistique se trouve un questionnement existentiel concernant l’habitat : comment rendre compte d’un espace vécu, d’un moment habité? Avec une approche multidisciplinaire, elle explore le thème des lieux fugaces qui retiennent notre attention et habitent notre inconscient. Son exposition au Domaine Trinity comporte deux ensembles d’œuvres. Paysages filés est une série de tableaux sur panneau de bois carré évoquant le paysage qui défile et se transforme pendant un trajet répétitif (pour elle, entre Québec et Montréal) qui offre son lot de stimulations visuelles qui deviennent ultimement autant de réminiscences esthétiques. Une deuxième série, Impressions giclées sur papier Hahnemüle, présente une autre interprétation des moments habités. Ces œuvres ressemblent à des natures mortes dont le contenu représente un moment ou un espace vécu pleinement qui prend place dans le corps même, plutôt que dans la demeure. Sans y reconnaître de lieux précis – car ces représentations sont sans échelle et sans chronologie – on voit dans les murales des fragments de mobilier, des vestiges de fêtes, des références à des périodes en art. C’est un processus de construction continuel, tout comme celui de la construction de l’identité personnelle.

Lors de votre visite, vous pourrez également admirer les superbes sculptures d’Eugene Jankowski, réunies depuis le 7 juin dans la Verrière.

Il sera possible de rencontrer ces trois artistes les dimanches après-midi de 13 h 30 à 16 h 30.

Le Domaine Trinity est situé au 360, rue McGinnis, secteur Iberville, à Saint-Jean-sur-Richelieu. Le port du masque est obligatoire lors des visites intérieures et toutes les mesures sanitaires en vigueur sont de mise.

Détails

Début :
24 juin
Fin :
1 août

Lieu

Domaine Trinity
360, rue Mc Ginnis
Saint-Jean-sur-Richelieu, QC J2X3E8 Canada
+ Google Map